Sophrologie

Pour qui ?

Pour les enfants qui fréquentent l’enseignement fondamental (primaire).

Pour quoi ?

Pour les enfants entre environ 6 et 12 ans qui présentent une difficulté scolaire et/ou qui inquiètent par leur comportement :

  • Difficultés d’attention, de concentration ou de mémorisation.
  • Certains troubles instrumentaux ou de latéralité.
  • Isolement, troubles du sommeil, manque ou perte de confiance en soi, manque ou perte d’estime de soi,
  • tensions musculaires, maladresse, hyper- ou hypo- ou dys- kinésie,
  • enfants ayant besoin de fonctionner dans des registres calmes et de coopération,
  • tremblements, oppression respiratoire, troubles anxieux, maux de tête, maux de ventre sans raison médicale.

Comment ?

L’approche sophrologique présente la particularité d’offrir aux enfants une approche ludique et créative pour approcher les indications habituellement adressées en relaxation.

L’approche est bio-psycho-sociale (et même davantage peut-on dire) au sens où elle dépasse le champ médical proprement dit dans le lien qu’elle propose à l’enfant.

Elle comprend à l’intérieur du domaine corporel de l’être-enfant tout ce qui peut être impliqué, reliant ainsi l’expérience qui s’avère difficile et amène à faire de la sophrologie ( problème scolaire, problème relationnel, problème moteur, problème psychologique…) avec les autres domaines de la vie de l’enfant tels qu’ils ont leur place dans son vécu intérieur ( tels qu’ils ont été intégrés ).

La sophrologie apporte aussi, ce qui est très important à l’heure actuelle, une prise en considération intériorisée, concrète et ressentie des valeurs humaines.

Sa pratique amène une meilleure concentration, attention et mémorisation, et une meilleure relation et communication avec les autres en général. Le plus important est toutefois le développement harmonieux de sa petite personnalité et sa santé.

Elle peut aussi être judicieusement associée à d’autres techniques, artistiques par exemple, ce qui la rend plus attrayante encore, …et néanmoins efficace.

Ethymologiquement, « sophrologie » signifie étude de la conscience. Son cheminement va de la sphère senso-perceptive à d’autres vivances ou reliances (philosophiques, affectives, créatives, génétiques, temporelles, relationnelles, physiologiques…). Sa pratique chez l’enfant a un lien direct sur sa vie dans tous ses aspects, notamment les apprentissages et son cheminement dans le groupe scolaire.

  • manque de confiance en soi, déprime, nervosité, manque d’estime de soi, mal dans sa peau, timidité, introversion, mutisme, phobie scolaire
  • difficultés lors de prise de parole en lien avec le cours de français
  • difficultés respiratoires de type asthmatiforme
  • Maux de tête
  • difficulté dans la gestion de l’émotion ou confrontation avec la violence
  • pour les petits artistes, nous pouvons associer la sophrologie avec la poésie ou la musique

 

Les séances durent une heure.

La première séance nécessite la présence d’un parent.

© Copyright La Lanterne